Les 7 comportements que vous devez développer pour une communication impactante

Quand on en vient à parler de communication, souvent nous viennent en tête la publicité, les mots exprimés et le non verbal.

Mais nous avons tendance à omettre un point qui est pourtant indispensable pour passer de la simple communication (des mots sortent de ma bouche) à une communication bien plus impactante.

Quel est la pièce manquante du puzzle ?

Photo by on

La communication est surtout une histoire de comportement

La plupart du temps les personnes ne se concentrent pas vraiment sur ce qu’elles vont dire. Elles le disent comme ça leur vient.

C’est d’ailleurs la définition simple de la communication :

« Action, fait de communiquer quelque chose à quelqu’un ».

Pourtant si nous poussons plus loin, on se rend vite compte que la communication n’est pas seulement ça.

Il s’agit plutôt du niveau d’agilité avec lequel nous allons envoyer et recevoir un message, d’identifier sa signification et de créer un lien avec quelqu’un.

Une communication efficace est alors la clé pour le progrès en général.

Tout le monde a une vision du monde différente et améliorer sa manière de communiquer c’est prendre cela en compte dès le départ. Il est essentiel de comprendre le monde dans lequel vit votre interlocuteur, non pas seulement au travers des mots qu’il utilise, mais avec tous les éléments liés à la communication.

Que nous utilisions la communication verbale ou non verbale, que nous décidions de parler ou non, nous envoyons toujours un message. C’est pourquoi il est important de bien comprendre comment est ce que vous partagez ce message avec le monde.

Une communication efficace est impactante. C’est choisir le langage qui aura le plus d’effet sur son interlocuteur.
C’est choisir le canal de transfert de l’information le plus succinct et puissant possible entre deux parties, afin que chacun puisse réaliser la bonne action ou obtenir le bon éclairage, pour éviter tout malentendu.

Alors comment s’y prendre ?

Voici 7 comportements que tout bon coach ou consultant va utiliser au quotidien.

Les 7 comportements que vous devez développer

1. Curiosité

La curiosité c’est l’envie de découvrir sincèrement qui est la personne en face de soi. C’est aussi l’intérêt porté à ce qui se cache derrière ce qui est dit. Non, il ne s’agit pas de se lancer dans une thérapie à chaque fois que vous échangez avec quelqu’un, mais souvenez vous : la majorité des personnes ne réfléchissent pas vraiment aux mots qu’elles vont utiliser et à la manière de formuler leurs pensées. Et s’il y a bien une chose qui se révèle être vraie lorsque je vais voir un client en tant que coach ou que consultant, c’est que le problème exprimé est rarement le bon.

La curiosité se repose sur l’ouverture d’esprit. Être ouvert d’esprit vous place dans un espace ouvert propice à la réception de nouvelles informations, tandis que la curiosité recherche activement ces nouvelles informations.

Chercher à tout prix à découvrir la manière dont votre interlocuteur voit le monde est la clé d’une communication efficace. Être sincèrement curieux à propos de ce qu’il pense, ce qu’il ressent et ce qui le motive sera ce qui vous aidera à toujours bien cerner sa manière de penser et ainsi à formuler les meilleures questions pour obtenir les meilleures réponses.

Dernier point : dans notre société, les personnes s’intéressent de moins en moins à leur prochain. Alors renverser la tendance est une arme puissante, tant que c’est fait avec sincérité.

Comment être plus curieux?

  • « C’est ok de ne pas savoir ». Lorsque vous ne savez pas quelque chose, dites le. Ça améliorera aussi votre propension à creuser.
  • Approchez votre échange comme un exploreur approche une jungle. Il en a déjà vu, peut être a t’il même déjà vu celle qu’il s’apprête à (re)découvrir, mais il ne l’a jamais vu à ce moment précis et sous cette configuration. Ne prenez jamais rien pour acquis ou connu.
Photo by on

2. Ouverture d’esprit

L’ouverture d’esprit est la propension à s’ouvrir à de nouvelles expériences, à accepter le point de vue ou l’idée d’une autre personne sans la juger.

Être ouvert d’esprit implique d’être réceptif à une large palette de points de vues, d’informations et d’idées. Cela veut dire être flexible et adaptable. Ça nous force à mettre de côté notre égo l’espace d’un instant et de réellement se connecter à l’autre.

Même si vous pensez avoir raison, c’est accepter que vous pourriez également avoir tord et voir et entendre une vision différente ou contradictoire.

En France il y a la Gauche et la Droite, pourtant nous vivons tous dans les même pays n’est-ce pas ?

Les personnes ouvertes d’esprit s’adaptent plus facilement au changement, apprennent plus et sont moins facilement offensées ou challenges.

Comment développer son ouverture d’esprit ?

  • Découvrez de nouvelles choses et essayez ce que vous n’avez jamais fait.
  • Abordez des choses déjà connues avec l’esprit d’un enfant, émerveillez vous et trouvez d’autres utilisations à un objet.
  • Faites en sorte d’intégragir avec des personnes de différents milieux et avec des passés différents du votre

3. Clarté

Le plus direct est votre message, plus ses chances d’être compris sont grandes.

Un des plus grands challenges en communication est la clarté des messages, surtout dans le milieux des affaires.

Pourquoi ?

Car nous interprétons tout.

[Souvenez vous, nous avons tous une vision du monde différente ce qui fait que notre manière de percevoir les choses peuvent différer.]

La mauvaise interprétation est votre ennemi, d’où le besoin d’être clair lorsque vous exprimez un message, et de faire clarifier si vous avez un doute sur ce que la personne a émis.

Comment ?

Soyez synthétique et n’hésitez pas à synthétiser les paroles de votre interlocuteur.

Demandez vous toujours :

  • “Quel est le message clé que je veux faire passer?”
  • “Comment puis-je l’exprimer de la manière la plus simple possible ?”

Comme le disait Albert Einstein, “si vous n’êtes pas capable de l’expliquer à un enfant de 7 ans, c’est que ce n’est pas assez clair pour vous”.

Ne supposez jamais que quelqu’un vous a compris : demandez lui!

Ne supposez jamais que vous avez compris quelqu’un, demandez lui!

4. Assertivité

Être assertif c’est reconnaître qu’il y a une personne en face de vous et reconnaître que cette personne a ses idées, ses croyances, des sentiments et mérite d’être respectée.

L’assertivité c’est communiquer et exprimer vos pensées, sentiments et opinions d’une manière qui rendra votre vision et besoins clairement compréhensibles par les autres, sans pour autant écraser leurs pensées, sentiments et opinions.

Cela améliore les chances que vous soyez bien compris car il n’y aura pas de filtres émotionnels qui se mettront en travers de votre chemin, cela réduit les risques de conflits, et surtout c’est une meilleure façon de répondre aux besoins des deux parties.

Bonus ? Les effets d’une communication assertive renforce les relations humaines et la confiance que l’on vous porte.

Des phrases pour améliorer son assertivité :

  • Serait-il possible pour nous de…
  • Considérerais tu la chose suivante…
  • Quelle solution recommandes tu?
  • Je reconnais ce que tu viens de dire, voici mon point de vue…

5. Compassion

La compassion c’est quand vous vous identifiez sincèrement à l’expérience d’une autre personne, et que vous être capable de comprendre son état émotionnel (et donc le votre).

Cela demande un bon degré d’ouverture, d’empathie et de se sentir concerné. Et ça commence souvent par l’auto-compassion, soit savoir être compatissant envers soi-même.

C’est une manière d’aimer inconditionnellement les autres êtres humains. Les aimer de manière à les accepter pour ce qu’ils sont, et les aimer assez pour être capable de leur dire ce que personne n’ose leur dire, dans le but de les servir.

Exemple : laisser quelqu’un toute la journée avec un morceau de salade entre les dents alors qu’on l’a remarqué, ce n’est pas faire preuve de compassion.

Comment améliorer sa compassion ?

  • Lorsque vous ne comprenez pas les mots, regardez le non verbal. Cherchez une posture, une expression faciale, un timbre de voix qui mettrait en lumière une émotion non verbalisée.
  • Laissez de l’espace aux personnes pour s’exprimer, et posez des questions ouvertes.

6. Ecoute

Peu de personnes écoutent de nos jours.

D’ailleurs Michael Neill, un coach internationalement reconnu en rit lorsqu’il parle de sa profession : « Il y a tellement peu de personnes qui écoutent sincèrement que le simple fait de parler à un lampadaire ferait du bien à la plupart d’entre nous. Alors imaginez parler avec un psychologue ou un coach…! ».

L’écoute, c’est accorder tout son temps et tout son être à la personne en face de nous.

Laisser l’espace nécessaire à une personne de s’exprimer et de partager son point de vue, et de prêter attention à ce qu’elle dit est LA clé pour créer du lien. La personne se sent écoutée et vue, ce qui l’encourage à s’ouvrir et communiquer ce qu’est sa vision du monde.

Nous parlons normalement à une cadence de 125 mots par minute. Notre cerveau, lui, est en monde sprint lorsque nous écoutons et tente de combler chaque espace entre deux mots par des pensées.

C’est ce qui explique que nous ne retenions que 25% de ce qui est dit lors d’une conversation.

L’écoute profonde c’est quand vous arrivez à ralentir suffisamment pour être présent et avec la personne en face de vous. Vous laissez le temps aux personnes de penser et de s’exprimer, ce qui peut créer des chemins parfois inattendus.

Vous écoutez pour ce que la personne à d’important à partager, pas pour ce qui est important à vos yeux.

Et bien souvent, cela vous permet de lire au delà des mots utilisés.

Comment devenir un meilleur « écouteur » ?

  • Cernez lorsque vous perdez le fil, et à ce moment là, revenez à votre respiration et ralentissez.
  • Focalisez vous sur un point du visage de votre interlocuteur (nez, oeil, sourcils…) afin de ne pas être distrait par l’environnement alentour.
  • Soyez intéressé, non intéressant. La personne vous parle, c’est surement qu’elle pense déjà que vous l’êtes…il ne s’agit pas de vous.

7. Authenticité

Il s’agit ici d’être vrai dans votre communication. Être honnête à propos de ce qui est vrai pour vous à ce moment, même lorsque la personne en face ne veut pas l’entendre.

Être authentique c’est quand vos mots correspondent à vos croyances et actions.

Vous êtes consistant dans vos actions et vous comportez de la même manière que la personne vous regarde ou ne vous regarde pas.

C’est une questions d’intention. C’est quand vous voulez créez sincèrement une vraie connexion avec la personne à laquelle vous vous adressez. Et vous voulez sincèrement que cette personne se connecte à vous en retour, toujours avec intégrité, honnêteté et transparence.

Comment être plus authentique ?

Pratiquez cet exercice de découverte :

Dans l’optique d’être plus authentique, vous devez comprendre qui vous êtes, ce en quoi vous croyez et ce contre quoi vous vous dressez. Prenez un moment pour réfléchir aux sujets ci-dessous :

Ce que je crois vrai -

  • Business :
  • Relations sociales :
  • Abondance :
  • Succès :
  • Le pouvoir du choix :
  • Le changement :

Ce contre à quoi je m’oppose -

  • Business :
  • Relations sociales :
  • Abondance :
  • Succès :
  • Le pouvoir du choix :
  • Le changement :

Apprendre à communiquer au mieux nous permet d’éviter les malentendus, de gagner en leadership, de mettre sur le tapis des sujets sensibles, de se connecter plus profondément, sincèrement et rapidement à différentes personnes.

Savoir communiquer est la voie royale pour une vie plus saine, plus équilibrée, pour une carrière plus florissante et des relations toujours plus belles.

Je vous mets au défi d’appliquer ces 7 comportements pendant les prochaines semaines et je vous garantis que votre vie entière va changer.

🙏🏻

Quentin

Coach-Consultant / Entrepreneur/ Montagnard🏔 Je suis un passionné de performance et de potentiel humain

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store